COMMENT MANIPULER UNE IMAGE?

 

Depuis que la photographie existe, on a retouché ou même complètement truqué les photographies.
Pour cela, plusieurs techniques sont utilisées :
Pour supprimer une personne ou un objet, on utilise le détourage et la retouche à la gouache sur épreuve(feuille sur laquelle est copier le cliché, qui sert à la correction).
Cette technique était largement utilisée par Staline qui ne se contentait d'exterminer ses ennemis, il voulait aussi effacer toutes traces de leurs existences.
La retouche des images était donc pendant l'ère stalinienne, une entreprise immense et permanente.
Le régime stalinien a doublement manipulé les images.
D'une part, on produisait des documents de toutes pièces, par exemple pour réinventer la vie du Guide et créer des icônes ensuite reproduites en série.
D'autre part, on retouchait des images existantes selon la tendance politique du moment.
On vit ainsi l'entourage du dictateur fondre d'année en année sur les clichés comme dans la réalité. Dans cette perspective, la première tache consista à éliminer de l'iconographie léniniste, Trotski et les autres chefs bolcheviks.
Staline, voulant prouver que Trotski était un traître, ne pouvait pas permettre que celui-ci apparût comme l'un des personnages principaux de la révolution d'octobre. Aussi, tous les moyens furent employés pour l'accuser, pour le faire disparaître des documents de l'époque. Ici, la tribune sur laquelle Lénine haranguait la foule fut, par un trucage assez grossier, prolongée d'une rangée de planches devant laquelle, le "truqueur" eut l'habileté de plaquer quelques personnages.
Pour l'époque, cependant, il faut considérer l'habileté du "truqueur" qui ne possédait pas d'outils informatiques ni, bien sûr, de logiciels de traitement d'image!

 

La photographie ci-dessous, a elle aussi été victime de truquage. La photographie originale , prise à l'occasion de l'inauguration du monument "Aux morts pour la paix et la fraternité des peuples" a été reproduite dans un recueil intitulé V.I. Lénine dans l'art de la photographie (1967), après avoir été soigneusement retouchée. Trotski, facilement identifiable par son uniforme, a disparu, de même que Kamenev que l'on reconnaissait à la gauche de Lénine à sa casquette de cuir et à ses lunettes. Kamenev, après avoir dirigé le journal du parti bolchevik la pravda, avait fait partie , avec Staline et Zinoviev, de la troïka qui évinça Trotski en 1923, avant de se rapprocher de ce dernier. Définitivement exclu du Parti communiste en 1932, il fut condamné à mort et exécuté comme opposant du régime après le procès de Moscou de 1936. Même un dirigeant plus obscur, A.B. Khalatov, qui figurait au centre de la photographie au dessus de Trotski, s'est évanoui après avoir été victime de la Grande Terreur en 1938.

 

 

 

 

 

 

Sur la photographie ci-dessous, c'est au tour d'Ejov de disparaître:


De nos jours, le détourage est beaucoup plus facile grâce aux logiciels de traitement d'image.
Voici les quelques étapes d'un trucage d'image utilisant le détourage informatique avec Paint Shop Pro 4.
Partant de l'image ci-dessous, je souhaite détourer l'oiseau pour faire un trucage, le but étant de montrer l'oiseau nageant sur la mer.

.
A l'aide du lasso , je délimite grossièrement la silhouette, je la copie et la colle comme nouvelle image . Si la couleur d'arrière-plan au moment de la création est le rouge, j'obtiens ceci :


Pour finir le détourage, je peux utiliser la baguette magique et fignoler pixel par pixel:


La silhouette finalisée sera collée par collage transparent sur une image aquatique. En pratiquant comme pour l'oiseau, mais avec une vague, on obtiendra un avant-plan réaliste.

Une autre technique utilisée est la superposition de deux images.
On prend l'image que l'on veut avoir au premier plan, on la découpe selon les contours de la partie que l'on souhaite garder puis on superpose cette partie à une autre photographie qui l'on souhaite avoir en arrière-plan.
Cette technique a été utilisé notamment par le Front populaire, en superposant une photographie d'une foule de gens dans Paris et une autre montrant Léon Blum et Maurice Thorez lors du défilé du 14 juillet 1936, soit trois mois après l'élection du Front populaire. Ces deux personnages politiques ont été placé de telle manière qu'ils semble dominer la foule. Il semble aussi que la joie de ces hommes est appuyée par la présence du peuple (d'où la légende : " un peuple entier manifeste sa volonté dans la joie).


La Wehrmacht a elle aussi utilisé cette technique pour inciter les jeunes à s'engager.
Cette affiche vante certaines qualités de l'armée allemande : la discipline et le nombre représentés par des colonnes de fantassins de la Wehrmacht correctement alignées et marchant au pas. L'aspect disciplinaire est renforcé par trois fantassins mis au premier plan qui chante en cœur, probablement des chants guerriers de la Wehrmacht. Une autre qualité est mise en avant, celle de l'armement et de la technologie militaire développée, en effet, on peut voir (dessiner au crayon) un escadron de la Luftwaffe survolant l'infanterie et un char (moins visible).


Plus subtile, dans un cadre moins politique et moins sérieux, les retouches esthétiques sont courantes dans les photos de mode ou le show-business. Par exemple, vous pouvez voir ci-dessous comment on a allongé les jambes de Mariah Carey pour la pochette de son album best-of. Ce truquage est désormais facile grâce à l'informatique, en effet un simple étirement de la partie inférieure de la photographie a été réalisé.


Mikhaïl Sergeïevitch Gorbatchev a lui aussi eu recours a ce genre de retouche.
Voici deux photos de Gorbatchev. Celle de gauche a été prise lors de son accession au poste de Secrétaire Général du P.C.U.S en 1986; l'autre après sa chute, en 1996.
Sur la première, la tache de vin sur son front est presque inapparente alors que sur la seconde, aucun artifice ne la fait disparaître. Il est à noter que, dans le prolongement de l'attitude de ses prédécesseurs, au début de sa prise de fonction, Gorbatchev, ou son entourage demandait à ce que cette tache fût invisible ; ensuite, il refusa de travestir la réalité et demanda à paraître tel qu'il était.
Il s'agit là d'une bien petite manipulation de la réalité qui montre surtout l'état d'esprit de ses prédécesseurs qui ont tous, à un degré plus ou moins élevé, essayé de perpétuer le culte de la personnalité qu'avait si bien engagé le camarade Joseph Vissarrionovitch Djougatchvili, dit Staline.

Pour accomplir une manipulation de ce genre, on utilise l'option pinceau de n'importe quel logiciel de retouche d'image, on choisit la teinte et la largeur du pinceau, et il n'y a plus qu'a appliquer sur la photographie choisie.

Cette technique est beaucoup utilisée en publicité pour supprimer les rides, donner un certain teint à la peau...


Beaucoup d'images sont truquées pour faire apparaître des phénomènes paranormaux ou imaginaire, notamment les ovnis.
La technique la plus fréquemment utilisée (car la moins coûteuse et la plus facile a réalisé) est celle de la vitre, qui consiste à dessiner (généralement à la peinture) une tache ressemblant à une soucoupe volante sur une vitre et de prendre une photographie en superposant la vitre au paysage.